rue de soie

hello ^^ j’espere que vous allez bien ? en ce moment c’est plus difficile d’etre actif. j’ai vraiment « énormément de cours. Mais aujourd’hui , je viens vous parler d’un service presse qui m’as gentiment était envoyé par l’auteur Jeremy Vassinov

le résumé

la ville est une toile, les rues sont des fils de soie et il est temps pour zoé de les arpenter. une quête aux rencontres surréalistes itinéraire vers un monde obscure , un monde d’emplois. un monde d’adultes.

citation

 » une épée qui s’abattra immanquablement pour trancher l’illusion d’une vie fantasmée. c’est l’arme qui écorchera l’âme infante pour ne laisser vivant qu’un adulte aliéné plus qu’a moitié vivant dans un monde cruel et fade »

avis lecture

je vais commencer par vous dire que la couverture est sublime. dans ce conte initiatique. on y suit zoé , une jeune blogueuse littéraire au chômage . celle ci va participer a une formation proposée par pole emploi et sa vie va etre chembouler.

elle va se rendre compte que les diplomes qu’elle détient et son blogue littéraire ne vont pas suffire a trouver un travail qui lui convient. celui qui la rapproche de sa passion. pole emploi va lui proposer une formation , afin d’avoir un travail stable et de garder les aides que l’état lui propose.

j’ai adoré cette universel , a la fois poétique mais avec une dimension réalité. par ce qu’un moment ou un autre on chercher un travail , pour que l’on puisse vivre du salaire. et on va etre a la place de Zoe. mais as qu’on va faire les mêmes choix qu’elle ?

zoé vie dans un univers a elle , celui des livres. celui qui permet de voyager a travers les pages. sa réalité va etre confronté a une réalité dur et cruelle. il ne lui a pas suffi tourner la page pour etre dans une ville . elle a du sortir de chez elle , en quête d’un travail qui lui permettra de payer son loyer.

cette formation proposer va l’amener dans ses retranchement , pour satisfaire les critères imposé par la société et parce que le monde ne laisse plus place a la passion. on retrouve , une vision du travail comme pénibilité . j’ai adoré ce conte. je vous le conseil vraiment , j’ai passé un agréable moment. j’ai adoré les personnages , ils sont hyper intéressant et surtout mystérieux.

a une prochaine chronique ^^

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s